Ces facteurs qui peuvent affecter la fertilité : Découvrons-les !!

L’espace conseils du Centre Medical Medland de Cotonou vous présente, ces facteurs qui peuvent affecter la fertilité : Découvrons-les !!

Un couple sur six connaît des problèmes de fertilité. Problèmes qui ne sont pas forcément évidents à comprendre quand il s’agit de couples en bonne santé et sans antécédents médicaux spécifiques. Et pourtant, il existe de nombreux facteurs (dont on ignore souvent l’importance) qui peuvent affecter la fertilité des hommes comme des femmes au quotidien…

  1. Le téléphone portable nuit à la fertilité

Mais si les femmes ont la possibilité de ranger leur téléphone portable dans leur sac, les hommes eux préfèrent souvent le garder dans leur poche (avant). Une très mauvaise habitude, car ce geste en apparence anodin nuirait en réalité à la fertilité masculine. En effet, au cours de cette étude, le sperme des hommes qui avaient gardé sur eux un téléphone en veille toute la journée était largement moins concentrée en spermatozoïdes que les autres (83 millions/ml contre 59 m/ml).

  1. Les vêtements trop serrés affectent la production de spermatozoïdes

Les testicules n’apprécient pas particulièrement d’être exposés à la chaleur ; en effet, cela affecte la production de spermatozoïdes chez l’homme, et donc potentiellement sa fertilité. Mieux vaut privilégier des sous-vêtements et des vêtements amples, qui laissent respirer les parties intimes masculines

  1. Le surpoids influence la fertilité

Quand on veut concevoir un enfant, être en bonne santé semble être l’une des bases les plus importantes. A ce titre, le surpoids, l’extrême maigreur ou les changements importants de poids ne favorisent en rien la fertilité

  1. L’alcool : un nuisible pour la fertilité

Sans trop de surprise, l’alcool fait également partie des facteurs qui peuvent affecter la fertilité, aussi bien féminine que masculine d’ailleurs

  1. Fumer, fais chuter la fertilité

Chez les hommes, le fait de fumer entraîne non seulement une baisse de la quantité de spermatozoïdes présents dans le sperme, mais en plus ces spermatozoïdes sont de moins bonne que les spermatozoïdes des non-fumeurs. Chez les femmes, le constat n’est guère meilleur : en plus de risquer d’engendrer une baisse de la réserve ovarienne, le tabagisme entraîne un allongement des délais de conception d’un enfant. Les chiffres sont clairs : fumer entraîne une baisse de la fertilité féminine de 10 à 20 %,

  1. Le stress aggrave les problèmes de fertilité

Chez la femme, le stress peut engendrer des dérèglements hormonaux (dérèglements du cycle menstruel, etc.) et chez l’homme, une baisse de la production de spermatozoïdes…sans parler des pannes de libido qu’induit généralement le stress chez les partenaires,

  1. Pratique intensive d’un sport nuit à la fertilité

Dans un ouvrage consacré au sujet, le Dr Rosetta a mis en cause des perturbations sévères du cycle menstruel et un blocage de la fonction ovarienne des sportives qui pratiquaient ces sports à haut niveau : aménorrhées, oligoaménorrhées (cycles très longs), règles très irrégulières… Et pour les sportives qui présentaient des cycles menstruels normaux, on constatait quand même des perturbations ovariennes responsables d’une « hypofertilité ».

Consultez nos médecins au +229 95 120 500, Whatsapp : +229 95 954 542. TIC@RE Group, votre partenaire santé au quotidien


Le stress peut-il être à l’origine de problèmes de reproduction ? Parlons-en…

Le stress peut-il être à l’origine de problèmes de reproduction ? Parlons-en…

On accorde aujourd’hui de plus en plus de place au facteur stress dans la lutte contre les problèmes de stérilité et d’infertilité. En effet, on cherche de plus en plus à analyser les impacts physiologiques du stress et son rôle dans le processus reproductif.

Même s’il est vrai que les liens de cause à effet entre le stress et la fertilité demeurent toujours un mystère, le rôle joué par le stress en matière de fertilité ne peut être écarté, à l’instar des très nombreuses études, publiées dans les plus grandes revues scientifiques spécialisées en reproduction, qui montrent bien le rôle significatif, en réduisant les possibilités de grossesse, joué par le stress en matière de reproduction, aussi bien pour une grossesse naturelle que dans le cadre d’une application des techniques de reproduction assistée.

  • Le stress chez la femme : En réalité, on constate que le stress peut entraîner certaines réactions chez une femme et d’autres types de réactions chez une autre femme et, en fin de compte, la question du comment ou du pourquoi du rôle du stress dans la fertilité peut s’avérer très différente d’un individu à l’autre.

Sur l’aspect biologique, étant donné que l’hypothalamus régule aussi bien les réponses au stress que les hormones sexuelles, on comprend facilement que le stress puisse être une cause d’infertilité chez certaines femmes. Un stress excessif peut même bloquer le cycle menstruel, phénomène que l’on observe souvent chez les coureuses de marathon féminin qui développent ce que l’on appelle « l’aménorrhée de la coureuse ». Dans les cas les moins sévères, il peut entraîner une anovulation ou une irrégularité des cycles menstruels. Lorsque la glande pituitaire s’active à la suite d’un stress, elle produit alors un plus grand nombre de prolactine et des taux élevés de prolactine peuvent perturber l’ovulation.

  • Étant donné que l’appareil reproducteur féminin contient des récepteurs de catécholamine en réponse au stress, ceux-ci peuvent perturber la fertilité en intervenant lors du transport de l’ovule et des spermatozoïdes dans la trompe de Fallope ou en modifiant le flux sanguin dans l’utérus.

Toutefois, on ne connaît pas encore très bien les mécanismes complexes qui peuvent jouer un rôle dans la relation entre le stress et son influence sur le système reproducteur.

  • Le stress chez l’homme : Le stress peut également réduire la quantité et la qualité des spermatozoïdes. L’étude la plus connue en la matière a été réalisée en Allemagne sur des prisonniers condamnés à mort (et par conséquent soumis à un stress extrême) sur lesquels ont été pratiquées des biopsies testiculaires. Cette étude a révélé un arrêt spermato génétique total dans tous les cas.

Les recherches menées ont également montré que le volume de sperme et la concentration de spermatozoïdes chez un groupe victime d’un stress chronique étaient bien inférieurs et on attribue ceci aux faibles concentrations en LH et en testostérone. L’importance des résultats obtenus avec ces recherches reste toutefois à définir dans la pratique clinique.

Autres impacts : Au-delà de ces impacts directs, le stress peut aussi faire disparaître la libido, entraîner des dysfonctionnements d’érection, et aboutir à une réduction de la fréquence des rapports sexuels et donc réduire la fertilité. D’autre part, à de nombreuses reprises, et en réponse au stress, la femme commence à manger davantage et en excès ce qui va provoquer une augmentation du nombre de cellules de graisse qui vont perturber l’équilibre hormonal et avoir de cette manière un impact sur sa fertilité.

Lu pour vous par l’équipe de TIC@RE GROUP


A la découverte des rôles de l’échographie dans le dépistage du cancer du sein

L’échographie excelle dans la distinction entre lésions mammaires solides et lésions mammaires liquidiennes.

L’aspect des lésions liquidiennes permet de différencier facilement les kystes simples (qui sont des observations banales car plus de 30% des femmes en ont) et des kystes complexes (présence de multiples cloisons, de nodules pariétaux, de végétations, etc.). Ces derniers peuvent nécessiter une surveillance.

Les lésions mammaires solides peuvent être bénignes ou malignes. La probabilité qu’une lésion solide soit maligne devient significative lorsqu’elle apparaît après 50 ans. L’aspect échographique de la lésion apporte des éléments en faveur de l’une ou l’autre catégorie, mais seul l’examen anatomo-pathologique (prélèvement du tissu lésionnel) donne le diagnostic final.

Note
L’échographie est moins fiable que la mammographie dans l’évaluation des foyers de micro calcifications.

Rôle de l’échographie dans le dépistage du cancer du sein

Aujourd’hui, dans la population générale, la mammographie est la seule modalité radiologique recommandée pour le dépistage du cancer du sein. Néanmoins, la sensibilité de la mammographie dans le diagnostic du cancer du sein est variable. Elle est influencée par de multiples facteurs comme l’âge, la densité du sein, les antécédents familiaux, etc.

Dans le diagnostic du cancer du sein, la densité du tissu mammaire est le facteur limitatif le plus important dans la performance de la mammographie. Les tumeurs malignes sont denses. Dès lors, sur une mammographie, il peut ne pas y avoir de différence de densité (ou peu) entre une lésion cancéreuse et le parenchyme mammaire normal lorsqu’il est dense. Dans cette situation, la tumeur est pas (ou peu) perceptible.

A l’inverse, lorsque le sein est peu dense ou de densité graisseuse, il existe un fort contraste entre la lésion cancéreuse et le tissu mammaire normal. Dès lors, on comprend que la performance de la mammographie diminue lorsque le parenchyme mammaire est dense car les lésions tumorales s’estompent dans le parenchyme mammaire normal.

En échographie, le tissu glandulaire mammaire dense a un aspect plutôt hyperéchogène (couleur claire sur les images échographiques) alors que la plupart des cancers du sein sont hypo échogènes (couleur sombre sur les images échographiques). Dès lors, l’échographie peut être efficace comme un test de dépistage de deuxième ligne dans l’évaluation des femmes ayant un tissu mammaire dense sur la mammographie. A l’inverse le tissu d’une glande mammaire en involution graisseuse est plutôt hypo échogène et la détection échographique des petites lésions cancéreuses dans des seins graisseux de grands volumes devient plus difficile.

En résumé, l’apport de l’échographie dans le dépistage du cancer du sein est double :
• Caractériser une lésion découverte à la mammographie comme solide, kyste complexe ou kyste simple.
• Détecter des lésions occultes en cas de seins denses

Lu pour vous sur : https://www.info-radiologie.ch/echographie-cancer-sein.php


Notre centre médical

Le centre médical Medland pour les prestations de soins de médecine générale et de spécialistes.

Découvrez nos services de :

  • Échographie clinique
  • Consultation médecine generale
  • Consultation de spécialité (Neurochirurgie, Chirurgie pédiatrique, chirurgie générale, cardiologie, médecine interne, pédiatrie et de gynécologie)
  • Accompagnement medical
  • Conseils en santé.
  • Évaluation des risques professionnels
  • Formations

Pharma

Vous permets d’échanger directement avec votre pharmacien, de poser des questions sur l’utilisation d’un produit pharmaceutique, les effets secondaires et de demander la disponibilité d’un produit pharmaceutique etc…

Vous trouverez également à travers TICARE_Pharma, la liste des pharmacies de garde par ville et par pays et leurs localisations GPS .


Formation et Emploi

Cette rubrique, c’est votre coin Emploi et formation. Retrouvez des formations en ligne gratuites ou des offres d’emploi dans le domaine de la santé et autres domaines connexes avec TIC@RE Group

Retrouvez aussi des avis d’appel d’offre dans le domaine de la santé et autres domaines apparentés.

Si vous recherchez des expertises dans le domaine de la santé, de la recherche, des enquêteurs ou autres compétences dans le domaine de la santé, contactez nous.

Pour ce mois de janvier, TIC@RE GROUP a sélectionné pour vous les possibilités de formation ci-dessous :

  1. Les Partenariats Public-Privé (PPP): Comment offrir de meilleures infrastructures pour les services publics, cours crée par la banque mondiale, visiter la page : https://www.coursera.org/learn/partenariats-public-prive
  2. Parler anglais avec professionnalisme, cours crée par la Georgia Institute of Technology, visiter la page : https://www.coursera.org/learn/speak-english-professionally
  3. Comment rédiger et publier un article scientifique ? visiter la page : https://www.coursera.org/learn/rediger-publier-article-scientifique
  4. Comment réussir un changement ? visiter la page : https://www.coursera.org/learn/reussir-le-changement

Et beaucoup d’autres cours sur : https://www.fun-mooc.fr/cours/

OFFRES D’EMPLOI

En cours d’actualisation


CONSULTATION

Prenez vos rendez-vous sur place ou à distance en médecine générale, en médecine interne, en neurochirurgie, en écho Clinique, en cardiologie ou en pédiatrie.

Grâce à TICARE Consultation :

  • Echangez directement avec un médecin sur votre problème de santé à partir du Tchat oneline, mais également à partir de notre contact WhatsApp, ou appelez nous au +22995120500.
  • Faites également vos différents bilans de santé grâce à notre laboratoire de référence
  • Bénéficiez d’un meilleur suivi personnalisé de votre grossesse et d’un diagnostic échographique anténatal
  • Demander et obtenez dans les meilleurs délais un deuxième avis médical sur votre situation sanitaire.
  • Organiser votre évacuation médicale à temps et bénéficiez d’une meilleure prise en charge dans l’un des pays suivant : France, l’Angleterre, l’Espagne, la Tunisie et le Maroc.